Logo lycée Marie Curie

Lettre hommage à Mme Marie Curie

Ce 7 novembre 2017 n’est pas un jour ordinaire puisqu’il s’agit du 150e anniversaire de la naissance de Marie Curie. Quel meilleur jour pour célébrer les femmes scientifiques ?

« En hommage à votre carrière et à votre personnalité, Marie Curie, permettez-nous de vous dédier l’aboutissement de notre projet « Femmes et Sciences » qui reçoit aujourd’hui sa touche finale avec le baptême de trois salles. Vous n’êtes pas étrangère à la naissance de ce projet que vous avez accompagné en filigrane tout au long de sa réalisation.

En effet, souvenez-vous, c’est en prenant connaissance d’une lettre vous concernant que Mme Gomez, professeur de SVT a eu l’idée de mener un projet de classe autour du thème des femmes scientifiques. Cette lettre, c’est celle que votre époux, Pierre Curie, a écrite à Henri Poincaré en 1903 afin de lui demander de soutenir votre candidature conjointe au prix Nobel de physique, vous considérant ainsi comme une scientifique à part entière et non comme une simple préparatrice. C’est grâce à cette démarche qu’en sa compagnie vous avez été la première femme à obtenir cette récompense pour votre découverte du radium. Voilà ce qui a frappé Mme Gomez : Comment ? Même Marie Curie, une des seules femmes scientifiques vraiment connues du grand public, avait dû être soutenue pour être reconnue à sa juste valeur ! Que dire des autres, alors ? C’est ainsi qu’est née l’idée de ce projet.

Il n’a plus fallu qu’une classe (la 1ère S1, dite Marie Curie) et une équipe pluridisciplinaire : Mme Specht pour la physique-chimie, M. Muesser pour les mathématiques et Mme Gallon-Sauvage en français, accompagnés par notre professeur documentaliste M. Nejman, et en septembre 2016 le projet était initié. Il a également été porté et soutenu par plusieurs autres collègues notamment en langues vivantes (italien, espagnol). Sous votre patronage, nous avons décidé de lancer nos élèves à la recherche d’autres grandes figures scientifiques féminines moins célèbres que vous, dans trois grands domaines : biologie et médecine, pysique-chimie et mathématiques-informatique.

Par groupes de deux ou trois ils ont choisi eux-mêmes ces femmes, vivantes ou disparues, et ont étudié leur parcours et leurs recherches, leur impact sur les connaissances de leur temps, et jusqu’à nos jours.

De fil en aiguille, ce projet dont vous étiez le point de départ s’est étoffé. Nous avons pu mettre une collaboration en place avec le lycée Gutenberg pour la réalisation de panneaux que les élèves ont exposés au mois d’avril 2017. Le projet a obtenu le label « Sexisme, pas notre genre » grâce auquel il a pu s’inscrire dans le cadre d’actions plus larges et de bénéficier d’un financement qui nous permet aujourd’hui de le pérenniser.

Tout au long de l’année scolaire, nos élèves ont pu rencontrer des femmes scientifiques bien vivantes cette fois qui ont partagé avec eux leur expérience afin de dépasser les stéréotypes.

Mais en quoi ce projet va-t-il trouver un prolongement maintenant que l’année scolaire est terminée ?

Tout d’abord, l’exposition des panneaux retraçant la carrière des seize scientifiques choisies va quitter le lycée pour être vue par d’autres publics. Après avoir été présentée pendant tout le mois de mai dernier à la médiathèque Olympe de Gouge (encore une femme…), elle sera prochainement accrochée dans l’espace d’exposition de Canopé et a déjà été demandée par des collèges.

Les élèves de 1S1 qui en avaient assez de nous voir corriger encore et encore leurs panneaux et d’en arriver à la version 9, 10 ou 12, n’ont pas travaillé pour rien et toutes proportions gardées, leur persévérance a payé comme la vôtre, Marie Curie.

Maintenant qu’a été retracé le parcours de ce projet « Femmes et Sciences », venons-en à la raison pour laquelle nous sommes réunis aujourd’hui. Parmi les seize scientifiques qui avaient fait l’objet de recherches par nos élèves, nous avions demandé à la communauté éducative du lycée d’en choisir trois, une par domaine.

Le choix a sans doute été difficile, mais trois noms se sont détachés à l’issue du vote et, comme nous l’avions proposé, ces noms vont être attribués à trois salles de sciences. Les trois femmes élues l’ont été pour leur apport scientifique, comme vous allez le constater dans quelques instants.

Ainsi, au moins les élèves du lycée qui porte votre nom connaîtront trois autres femmes scientifiques et en mémoire d’un beau projet pluridisciplinaire et tendant au rééquilibre vers la mixité, il semble que ce soit une belle manière de vous rendre hommage en ce 150e anniversaire de votre naissance ».

[Discours prononcé lors du baptême des salles de sciences le 07 novembre 2017 pour clore le projet « Femmes et Sciences » / auteure : Mme Gallon-Sauvage, professeure de Lettres classiques]

Mots-clefs : ,