Logo lycée Marie Curie

« Aller de la lumière silencieuse vers la parole agissante »

C’est ainsi que Marie-Christine Soma définit son travail de metteure en scène.

En effet, la classe de 2de6 a eu la chance de la rencontrer ce matin au CDI. Créatrice lumières depuis de longues années, elle passe de l’autre coté du « miroir » en tant que metteure en scène dans La Pomme dans le noir, spectacle d’ouverture de la saison 2018-19 du TNS.

Adaptation du roman Le bâtisseur de ruines de Clarisse Lispector, autrice brésilienne très populaire, Marie-Christine Soma s’est entourée d’une équipe de comédien-ne-s exceptionnelle : Dominique Reymond, Mélodie Richard, Pierre-François Garel et Carlo Brandt.

Le choix de s’emparer d’un roman n’est pas anodin pour Marie-Christine Soma. C’est la langue très riche, et parfois plus propice à l’imaginaire, qui l’a intéressée. Retrouver et donner vie sur le plateau aux images que la lecture forge dans les esprits des lecteurs.

Ce texte fort convoque des thèmes chers à la metteure en scène et notamment celui que l’existence n’est qu’une série de carrefours, que rien n’est figé et que ce sont les rencontres et les croisements qui, parfois, permettent la transformation, la régénération, le changement.

Un spectacle qui ne laissera certainement pas les élèves indifférent tant la relation de proximité et de partage avec le public est forte, grâce entres autres à la salle Gruber et à la scénographie organique et sensible imaginée par la metteure en scène.

Un débat très riche et très sensible, animé par la metteure en scène et Béatrice Dedieu, chargée des relations avec le public du TNS, qui aura permis de préparer les élèves au spectacle en même temps que de leur faire connaître l’univers de Clarisse Lispectror et marie Christine Soma.

Mots-clefs : , ,